BurÔpoème : Arrêt sur image

Si la vie ne peut durer éternellement, elle s’arrêtera
Si la mort ne peut durer éternellement, elle s’arrêtera

Si le mouvement ne peut durer éternellement, il s’arrêtera
Si l’immobilité ne peut durer éternellement, elle s’arrêtera

Si la liberté ne peut durer éternellement, elle s’arrêtera
Si l’emprisonnement ne peut durer éternellement, il s’arrêtera

Si la joie ne peut durer éternellement, elle s’arrêtera
Si la tristesse ne peut durer éternellement, elle s’arrêtera

Alors la vie, le mouvement, la liberté, la joie ne s’arrêteront plus

Photo de Steven Erixon sur Unsplash

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.