BurÔpoème : dimanches de décembre

Il craignait les blafards dimanches de décembre

pour leurs brouillards froids et givrés
pour leurs matins où noirceur se mêle aux nuées
pour leurs journée sans fin annoncées
pour leurs soirées vécues enfermées
pour leurs solitudes enfiévrées

Il aimait les blafards dimanches de décembre

pour leurs journées passées près de la cheminée
pour leurs sapins décorés et enrubannés
pour leurs bougies joyeusement allumées
pour les enfants et leurs regards enjoués
pour la douceur des fêtes à passer

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.